samedi 17 décembre 2016

Pollution des poissons de mer : une espèce résiste !

Une étude sur la pollution des poissons de mer révèle des conclusions inattendues sur une espèce très résistante. En plein milieu de l'Atlantique, celle-ci à réussi à s'adapter à des taux extraordinaires de polluants. Son extrême variabilité génétique en serait une des causes principales.





Un petit poisson de mer de l'Atlantique

Grâce leur plasticité, les organismes vivants réussissent, tant bien que mal, à s'adapter aux changement survenant dans leur environnement. Le milieu marin demeure l'un des endroits les plus pollués de notre planète et offre de nombreux sujets d'études. Les chercheurs de l'université de Californie de Davis aux USA se sont donc penché sur un poisson assez banal en apparence, le killifish de l'Atlantique.

La majorité de ses compagnons d'infortune subissent de plein fouet les rejets massifs de polluants dans la mer. Mais le killifish arrive à supporter des taux de résistance incroyables de 8000 fois supérieurs à ceux de ses congénères d'autres espèces.

Poissons pollués et variations génétiques

Ce degré de résistance tout à fait étonnant viendrait d'une diversité  génétique extrêmement riche. Avec de telles capacités, l'organisme du killifish de l'Atlantique s'adapte à toute vitesse aux changements de son milieu. Mais ce cas demeure exceptionnel et il ne faudrait pas y voir une solution à la pollution marine.

Cependant, cette étude pourra entraîner d'autres travaux plus approfondis sur la capacité de certains gènes à résister aux polluants chimiques. Et extrapoler les résultats sur d'autres animaux et l'être humain. La meilleure solution restant, quand même, une prise de conscience des effets de la pollution et la mise en œuvre de moyens efficaces pour la contrer.

Une adaptation perpétuelle

Des espèces disparaissent, d'autres s'adaptent. La vie n'en aura jamais fini de nous étonner. Depuis quelques temps, je vous propose plus d'articles sur l'environnement et les problèmes de pollution. C'est un sujet que j'aime particulièrement traiter et j'espère que ces thèmes vous intéressent aussi.

Je n'avais pas d'image de poissons de mer de l'Atlantique, alors j'ai réalisé ce dessin particulièrement affreux.

Dites-moi dans les commentaires si la pollution des poissons de mer vous inquiète et ouvrons une discussion.

Si vous le pouvez, n'hésitez pas à partager cet article :)

En attendant, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne semaine !

Veronika

Source :
Science Daily de décembre 2016 :
https://www.sciencedaily.com/releases/2016/12/161208143334.htm
#PollutionMer #PollutionPoissons