samedi 10 septembre 2016

Produits de beauté : notre gaspillage quotidien

Le gaspillage des produits beauté peut se révéler impressionnant dans nos salles de bain. Combien de cosmétiques sont bien terminés jusqu'au bout ? Cette semaine, je me suis donc penchée sur ce thème. Avec un peu d'organisation, on arrive à s'en sortir.

 


Rendez-vous sur mon nouveau blog !


Des tiroirs pleins...

J'ai pris conscience du problème lors d'une crise de rangement (oui, encore une), il y a quelques années maintenant. J'avais une armoire de toilette remplie de pochettes de maquillage, celles que l'on reçoit souvent en cadeau.

J'adore les rouges-à-lèvres et j'avais l'habitude d'en acheter régulièrement. Une teinte nouvelle, une couleur pétillante et me voilà avec un tube en plus. Il sera certainement oublié et retrouvé une fois périmé. J'ai jeté des dizaines de rouges-à-lèvres dont les couleurs me plaisaient mais qui ne m'allaient pas forcément.

On utilise toujours les mêmes variétés de couleurs

On a toutes nos teintes préférées, qui ne varient pas tellement car on les a choisies pour aller avec notre carnation. Mais, que voulez-vous, les tentations étant à portée de main... J'ai essayé quelques teintes très foncées qui me donnaient un teint affreux. Ces rouges-à-lèvres n'ont, bien sûr, jamais plus été utilisés.

Avant de céder à la tentation d'une teinte chatoyante, mieux vaut donc s'interroger et être sûre que la couleur choisie ne sera pas une catastrophe. Avant de me lancer, j'aime bien utiliser ces logiciels gratuits de relooking. On se rend vraiment compte des couleurs qu'il faut éviter pour notre carnation.


Le grand gâchis des palettes de fards à paupières

Avec les rouges-à-lèvres, c'est une autre catégorie qui souffre aussi d'un immense gaspillage. Les fards à paupières en poudre ont l'avantage de bien tenir dans le temps. Si vous avez une palette, regardez bien les couleurs les plus utilisées. Et celles qui ne le seront jamais.

Chez moi, ce sont les teintes foncées qui sont peu employées (dans mon unique palette Lily Lolo,   par exemple). Les fards claires servent de bases et on les applique sur toute la paupière mobile. Les teintes foncées sont posées dans le coin externe ou en ras-de-cils. A moins de porter tous les jours des smoky eyes, les fards sombres resteront presque intactes.

Quelques solutions contre le gaspillage des cosmétiques

Heureusement, on peut améliorer les choses et préserver ainsi son porte-monnaie ou sa carte bancaire. Voici donc quelques astuces :
  • bien connaître ses couleurs ; 
  • éviter d'acheter des teintes qui feront double emploi ; 
  • faire soi-même ses palettes de maquillage ; 
  • ranger et faire du tri régulièrement ; 
  • préférer les tours de rangement.

Ce dernier point est très important. Depuis que j'ai fait l'acquisition de ma tour de rangement, je vois tout de suite ce qui me reste. Un tiroir par catégorie : fards à paupières, routine soins quotidiens, rouges-à-lèvres, etc. Avant, je bourrais mes trousses et les oubliaient dans l'armoire. 

C'est la fin de cet article et j'espère qu'il vous aura intéressé. Dites-moi dans les commentaires si vous avez aussi des solutions pour éviter le gaspillage des produits de beauté.

Je vous souhaite une belle semaine  et vous retrouve samedi prochain !

Veronika


Quelques liens :

Exemple de logiciel gratuit de relooking :
http://www.aufeminin.com/beaute/relooking-virtuel.asp

Ma chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/channel/UCr5_XJzY7hTdTR-qN5iyfuw