samedi 23 juillet 2016

Rafraichir son chat durant la canicule

Réputé pour bien supporter la chaleur, nos chats peuvent quand même éprouver des difficultés lors d'épisodes de canicule. Savons-nous bien interpréter les signaux qu'ils nous envoient ?





 


Le chat éprouve certains malaises lors des épisodes caniculaires. Comme il est très discret et dissimule souvent son mal-être, ce n'est pas toujours évident de s'apercevoir que quelque chose ne va pas. Je vous fais part de quelques réflexions personnelles à ce sujet.



Je ne vais pas vous donner de conseils particuliers car il existe assez d'articles traitant de ce sujet. Simplement, j'avais envie de partager ce que j'ai observé sur ma minette. Comme je l'ai mentionné dans l'introduction, le chat cache souvent ses problèmes de santé. D'après ce que j'ai lu ici et là, c'est pour une raison de survie. Montrer ses faiblesses le rend vulnérable.

C'est pour cette raison que lorsqu'il ne peut plus cacher ses troubles, c'est que le mal est déjà bien avancé. A nous de l'observer et d'interpréter les variations subtiles de son comportement. Pour en revenir aux problèmes dus à la chaleur, je vais donc reprendre l'exemple de ma minette.

A partir de 30 °C, cela commence à se gâter pour elle. Tout d'abord, elle cherche un coin frais mais ne fait pas toujours le bon choix. Elle ferait mieux de rester à l'intérieur où la température est inférieur de quelques degrés. Mais elle préfère être à l'air libre, même aux heures très chaudes



Les problèmes surviennent surtout à partir de plusieurs jours de hautes températures où son organisme a emmagasiner la chaleur et n'a pas pu l'évacuer (nuits trop chaudes, par exemples). C'est comme cela qu'elle a eu un coup de chaleur, il y a 2 ou 3 ans. Et je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite.

Et c'est là que son comportement anormal m'a alertée. Elle avait l'air perdue et miaulait. Elle s'est réfugiée dans le garage où la température était torride, plus qu'à l'extérieur. C'était déjà inhabituel. Le chat prend un grand soin à choisir son petit coin pour la sieste. Elle a continué à miauler et, en la touchant, j'ai senti son pelage brûlant.

J'ai donc préparé un large coton bien imprégné d'eau à température ambiante et je l'ai entièrement humidifiée, en insistant sur sa petite tête. Et bien, son état s'est rapidement amélioré. Je l'ai encore ventilée pour la rafraîchir et je l'ai emmené à l'intérieur où il faisait plus frais.

Elle m'avait bien fait un coup de chaleur, ou du moins un début, et heureusement que j' étais à la maison ce jour-là pour prendre soin d'elle. Si j'étais arrivée le soir, je pense qu'elle aurait eu des séquelles et peut-être pire. Le chat supporte la chaleur, dit-on . Pas tant que cela, à mon avis.

J'ai vu certains conseils comme utiliser un ventilateur. Chouette idée, mais elle en a peur. Un brumisateur ? Pareil, elle en a peur aussi. Alors, en cas de fortes chaleurs, je passe donc un coton humide sur elle en prévention. Elle n'aime pas ça et se sauve. Tant pis, j'insiste un peu car je préfère anticiper les problèmes. La canicule a encore plus d'effets néfastes sur les chats présentant déjà des maladies chroniques (cardiaques, respiratoires) et sur les sujets âgés.

Voilà, j'ai été très contente de partager cette expérience avec vous.

Et vous, quelles sont vos astuces pour protéger votre petit félin en été (ou votre chien, bien sûr) ?

Je vous retrouve samedi prochain pour un autre article.

Veronika :)

Retrouvez-moi sur ma chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/channel/UCr5_XJzY7hTdTR-qN5iyfuw

Un peu de lecture :
http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150701.OBS1891/chiens-chats-comment-les-aider-quand-il-fait-tres-chaud.html
http://www.vetalia.com/top-5-conseils-veteirnaires-pour-la-canicule/
http://madame.lefigaro.fr/societe/canicule-5-conseils-pour-vos-animaux-de-compagnie-010715-97288